protection solaire maison
Eco-Lifestyle

La meilleure protection solaire naturelle

L’été arrive et avec lui la plage, la piscine, le soleil et les emails me demandant une recette pour faire une crème solaire maison.
Ma réponse ? Un NON retentissant.

Pourquoi pas de recette de protection solaire naturelle ?

Je sais que beaucoup d’entre vous sont déçus par ma réponse, mais il y a des produits qui ne devraient pas être fabriqués chez nous et celui-ci en fait partie. Cependant, il est inutile de refuser, car chaque année, les publications et les vidéos apparaissent comme des champignons proposant des lotions « naturelles », sans « toxique » (bien sûr) et avec un facteur de protection capable d’ombrager le soleil lui-même. Merveilleux.

C’est pourquoi j’ai entrepris aujourd’hui d’expliquer en détail pourquoi il n’est pas bon d’essayer de faire ce type de recette chez soi et, ce faisant, de découvrir pour vous ce qui est le meilleur écran solaire au monde.

La vérité sur les protections solaires

Beaucoup de gens pensent que les écrans solaires ne sont qu’un autre produit cosmétique sans caractéristiques particulières. Faux.

Aux États-Unis, par exemple, ce type de produits est réglementé comme s’il s’agissait d’un médicament, car ils aident à prévenir les coups de soleil et à réduire le risque de cancer de la peau.

Une action qui va au-delà de l’embellissement, du nettoyage ou de l’hydratation de la peau. C’est notre santé qui est en jeu.

En Europe, bien que ces produits entrent dans la définition des cosmétiques, il existe également des recommandations spécifiques sur leur étiquetage et sur les tests qu’ils doivent subir pour prouver leur efficacité. Des expériences qui devraient non seulement mesurer la rougeur de la peau chez des volontaires sains après une dose contrôlée de rayonnement ultraviolet B (UVB), mais aussi la protection contre les rayons UVA en laboratoire avec des équipements et des techniques plus sophistiqués.

Il s’agit donc d’un produit strictement contrôlé par les autorités compétentes et pour lequel un laboratoire est tenu de prouver sa sécurité et son efficacité.

Et le fait maison alors ?

Sachant cela, fabriquer et utiliser un écran solaire fait maison est une idée terrible, à moins que vous ne disposiez des ressources nécessaires et que vous soyez prêt à faire subir à votre produit tous les tests de laboratoire que j’ai décrits ci-dessus. Il faut parfois des mois à un cosmétologue professionnel pour trouver une formulation adaptée.

J’ai peur que Google renvoie environ 170 000 résultats lorsque je tape les mots « crème solaire maison » dans le moteur de recherche, sachant que la grande majorité sont des recettes qui ne garantissent aucune efficacité.

Sans vouloir pointer du doigt, je suis venu voir des explications basées sur la technique raffinée des « recettes de grand-mères » :

« Que si je mélange une cuillère à soupe d’huile de noix de coco avec un indice de protection solaire (SPF) de 7, avec une autre d’huile de sésame SPF 2, deux d’aloès avec SPF 4 et trois d’oxyde de zinc avec SPF 15… je fais le total…7+2+4+15 =28… et déjà, ma lotion a un indice de protection moyen-élevé.« 

Vous y avez cru ?

Applaudissements. Bien que je vienne d’inventer la formule et le SPF, croyez-moi, ce n’est pas loin de ce que vous pouvez voir sur Internet.

Pour commencer, les facteurs de protection ne s’additionnent pas. Donc, si je m’enduis de deux écrans solaires différents de 50 et que j’ajoute 15 % de maquillage en plus, je suis dans la rue avec un indice de protection de 115 ?

J’ai bien peur que non… Alors, aucune preuve de protection contre les UVB et les UVA. Pourquoi… la foi déplace les montagnes.

Et enfin, même si certains ingrédients offrent une protection contre le soleil, de nombreux facteurs conditionnent cet effet, comme les autres substances incluses dans la formulation, le pH de la formulation, les conservateurs utilisés ou la méthode d’élaboration employée.

Par exemple, le même oxyde de zinc, un excellent écran solaire, doit maintenir sa dispersion et son uniformité dans le mélange pour remplir correctement cette fonction, ce qui est très difficile à réaliser à la maison sans un équipement professionnel adéquat.

Personnellement, je trouve inadmissible que quelqu’un dise qu’on peut remplacer un photoprotecteur commercialement approuvé par un photoprotecteur fait maison sans aucune preuve scientifique à l’appui. Pour moi, c’est comme si on vous disait de remplacer l’antibiotique pour traiter la tuberculose par de l’ail, parce que l’ail a certaines propriétés antibactériennes.
Je peux le dire plus fort, mais pas plus clairement.

Et la meilleur protection alors ?

petite fille au soleil

Cela étant dit, nous arrivons à la dernière question : quel est alors le meilleur écran solaire ?

Eh bien, comme vous l’avez peut-être deviné à partir de n’importe quel produit commercial que vous trouvez sur le marché, ils ont tous passé les contrôles stricts des organismes de réglementation de votre pays. Il n’existe pas de protection solaire parfaite, car chaque peau est un monde.

Il vous suffit de choisir celui qui convient le mieux à votre phototype, à la zone du corps que vous voulez couvrir et aux circonstances d’utilisation.

Sachez également qu’il est important d’appliquer une quantité généreuse de crème avant l’exposition au soleil (2 mg/cm2), de la renouveler fréquemment et d’utiliser d’autres mesures de protection telles que des lunettes de soleil, des chapeaux ou des T-shirts.

Ne dites plus que vous n’en saviez rien !

A bientôt Vista

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *